Cinq façons d’élever des enfants résilients

Quand ma fille a eu son premier rhume, qui s’est transformé en croupe, comme beaucoup de parents avec leur premier-né, j’étais inquiète. Je dormais à peine la nuit parce que j’écoutais sa respiration et, bien sûr, cette toux aboyante évidente me tenait aussi éveillée. Cependant, en quelques jours, ma fille s’est sentie mieux et nous avons tous été soulagés. Le fait de tomber malade de temps en temps est une étape normale de la croissance et une partie importante de la formation et du développement du système immunitaire. Le système immunitaire inné et adaptatif des enfants est immature en tant que nouveau-né, mais il mûrit et acquiert de la mémoire au fur et à mesure du développement de l’enfant. En fait, même s’il peut sembler que votre enfant ramène à la maison tous les virus de la garderie, il s’agit d’une bonne chose, car il met son système immunitaire à l’épreuve et lui permet de devenir un adolescent et un adulte résilients.

Aider votre enfant à développer un système immunitaire sain l’aidera à être plus résilient, ce qui signifie que toute maladie qu’il aura sera plus courte et moins grave. La résilience, c’est aussi la capacité de rebondir après une situation stressante, qu’il s’agisse d’un test ou d’un désaccord avec ses amis à l’école. La résilience peut être cultivée du point de vue nutritionnel et du mode de vie. Ainsi, votre enfant aura les outils nécessaires pour être sa meilleure version possible!

Vous trouverez ci-après cinq façons d’élever des enfants résilients.

1. Soutenez leur microbiome

Il est bien établi que 70 à 80 % du système immunitaire réside dans les intestins. Quand un bébé naît par un accouchement vaginal, il avale d’énormes quantités de bactéries vaginales et fécales de la mère lorsqu’il se déplace dans le canal utérin. Ces microbes deviennent les premiers insectes à coloniser ses intestins et, dès le premier jour, les bactéries se mobilisent pour éduquer son système immunitaire.

Lorsqu’une mère allaite, elle transmet des microbes associés à une réduction du risque d’allergies et d’autres problèmes du système immunitaire. Au-delà de la petite enfance, vous pouvez, en tant que parent, nourrir le microbiome de votre enfant de différentes manières, notamment en leur offrant une alimentation colorée riche en phytonutriments, en probiotiques et en prébiotiques.

Je recommande à tous les parents d’utiliser des probiotiques puisqu’ils constituent un moyen formidable de soutenir le microbiome intestinal de votre enfant (nous en parlerons plus tard). Un microbiome intestinal en bonne santé présente de nombreux avantages, notamment un risque réduit d’asthme et d’allergies, et moins de problèmes de digestion, notamment la constipation, la diarrhée et l’inconfort abdominal. Certaines bactéries, notamment les L. rhamnosus, peuvent même aider à maintenir une fonction cognitive et un état d’esprit sains chez les enfants 

2. Mangez l’arc-en-ciel

Manger une variété d’aliments végétaux colorés fait en sorte que votre enfant consomme une tonne de phytonutriments. (Phyto signifie simplement « plante ».) Les phytonutriments se comptent par milliers et constituent les composés bénéfiques des plantes qui leur confèrent leur goût, leur texture et leur couleur uniques. Ils offrent des centaines de bienfaits aux enfants. Certains phytonutriments agissent comme antioxydants pour protéger nos cellules des dommages oxydatifs, d’autres sont des anti-inflammatoires qui domptent l’inflammation qui, autrement, augmenterait. Ils présentent divers avantages pour la santé des enfants et des adultes, et le soutien à la croissance de microbes bienfaisants est un de leurs nombreux avantages notables.

Amener les enfants à manger un arc-en-ciel d’aliments et, par conséquent, à consommer beaucoup de phytonutriments est extrêmement important pour élever un enfant résilient. Cependant, des recherches ont révélé que la plupart des enfants ne mangent pas assez d’aliments variés et que 40 % des fruits et des légumes consommés par les enfants canadiens proviennent de pommes de terre blanches et de jus de fruits – ça alors!

Je comprends tout à fait! Bien que les fruits soient plus faciles à faire manger, ce n’est pas toujours le cas des légumes avec les tout-petits. Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de préparer les légumes de différentes façons et de ne pas abandonner trop vite. Essayez les boissons fouettées et les soupes – les deux sont un moyen facile (et délicieux) d’incorporer différents aliments. Si votre enfant déteste le brocoli la première fois, essayez-le à nouveau quelques jours plus tard. Si cela ne lui plaît toujours pas, préparez-le différemment. L’essentiel est de fournir à votre enfant une variété d’aliments végétaux différents afin qu’il puisse développer une appréciation pour une variété de goûts et de textures.

En plus de fournir une gamme saine d’aliments colorés, superaliments+ fermentés biologiques pour les intestins pour enfants permet aux enfants de manger facilement tous les éléments de l’arc-en-ciel et constitue une police d’assurance nutritionnelle inégalée pour les enfants et les adolescents. Le produit contient 22 superaliments biologiques et fermentés, ainsi que des prébiotiques pour nourrir la santé des intestins. Chaque superaliment a été choisi pour sa teneur élevée en polyphénol, ce qui le rend idéal pour soutenir le microbiome. Il suffit de le mélanger à de l’eau ou à une boisson fouettée pour augmenter la consommation de phytonutriments et influencer positivement l’abondance de microbes sains dans les intestins!

3. Nourrissez les intestins à l’aide de probiotiques

Une flore intestinale diversifiée enseigne au système immunitaire à différencier un ami d’un ennemi, et avoir un bon ensemble de microbes intestinaux stimule l’activité des cellules immunitaires dans les intestins. Les bactéries probiotiques, telles que Lactobacillus rhamnosus GG (LGG), L. reuteri et Saccharomyces boulardii, sont parmi les souches les mieux étudiées pour aider à réduire la gravité des diarrhées infectieuses causées par le rotavirus – très courantes chez les enfants pendant les saisons du rhume et de la grippe. Les microbes se sont également avérés bienfaisants pour réduire les allergies et l’eczéma atopique.

Les probiotiques sont considérés comme sûrs et sont bien tolérés par les enfants. C’est pourquoi je donne à ma fille santé intestinale évoluée probiotique pour enfants, des probiotiques de souches multiples comprenant sept souches prouvées par la recherche et choisies pour favoriser des intestins en bonne santé pendant l’enfance. De plus, il est offert dans un format facile à mâcher extrêmement délicieux, ce qui le rend facile à donner aux enfants. Je recommande également de donner aux enfants des aliments probiotiques comme de la choucroute et du kéfir à la noix de coco – que je donne régulièrement à ma fille. Nous avons commencé tôt à lui donner de la choucroute, et bien que cela puisse sembler un aliment étrange pour un jeune enfant, plus vous pourrez initier les tout-petits à des goûts différents, mieux ce sera. De façon générale, les enfants adorent les saveurs acides. Ne critiquez pas les aliments fermentés avant de les avoir essayés.

4. Alimentez les bactéries des intestins à l’aide de prébiotiques

Les prébiotiques sont tout aussi importants que les probiotiques. Ce sont les composants alimentaires non digestibles qui bénéficient au microbiome en stimulant de manière sélective la croissance ou l’activité de bactéries non pathogènes dans le côlon. En termes simples, les prébiotiques sont les aliments de vos bactéries intestinales. Ne vous attardez pas trop sur quels aliments sont des prébiotiques. Donnez plutôt à votre enfant une variété d’aliments à base de plantes pour optimiser son alimentation et sa consommation de prébiotiques. Certains de nos aliments prébiotiques préférés sont les framboises, les myrtilles et les mûres. Pendant les mois d’hiver, nous préparons des boissons fouettées à base de baies congelées biologiques, car les fraises fraîches ne sont ni disponibles ni abordables. Je fais aussi des biscuits sains avec des flocons d’avoine – un autre aliment prébiotique.

superaliments+ fermentés biologiques pour les intestins pour enfants contient 4 grammes de fibres prébiotiques faciles à digérer, ce qui est une excellente solution pour que votre enfant consomme quotidiennement des prébiotiques.

5. Profitez de la nature tous les jours

Sortir dans des espaces verts et être entouré par la nature présente de nombreux avantages remarquables pour la santé humaine, surtout celle des enfants, qui sont soutenus par des recherches. De plus, c’est totalement gratuit! Il a été démontré que sortir dehors réduit le stress, diminue le risque de dépression et d’anxiété et améliore la santé mentale globale. En fait, selon un article de l’Université d’Aarhus au Danemark, les enfants qui grandissent au contact de la nature courent 55 % moins de risques de développer divers troubles mentaux plus tard dans la vie. Elle est même bénéfique pour les enfants chez qui on a diagnostiqué une hyperactivité et un trouble déficitaire de l’attention en les aidant à mieux se concentrer.

Les grands espaces aident également les enfants à mieux résister aux situations difficiles. En fait, l’Université du Colorado a découvert que les écoles dotées de cours d’école « vertes » réduisaient le niveau de stress des enfants, car ils y trouvaient « la paix à l’écart du stress en classe et dans la vie quotidienne ».

J’ai la chance d’habiter à proximité du plus grand parc de ma ville. Nous nous efforçons donc de sortir et de profiter de cet espace vert tous les jours. En fait, les enfants qui jouent dehors, que ce soit dans la boue ou dans un bac à sable, présentent une plus grande diversité microbienne. Alors sur cette note, laissez-les manger de la terre!

Élever des enfants résilients n’est pas une tâche facile, mais c’est une tâche importante et incroyablement enrichissante. En tant que parent, nous avons l’incroyable possibilité d’avoir un effet positif sur nos enfants en nourrissant leur microbiome de phytonutriments, de prébiotiques et de probiotiques. Ce que nous faisons quand ils grandissent leur sera bénéfique en tant qu’adulte en les aidant à être résilients en vieillissant. Ils nous en remercieront plus tard. J