Nous avons besoin de plus de bonheur

Près de 50 % des Canadiens disent se sentir stressés et à fleur de peau, et le tiers des patients qui vont chez le médecin ont des symptômes de dépression et d’anxiété ou des problèmes de boisson. Heureusement, en agissant de l’intérieur, il est possible de cultiver un état d’esprit plus serein, de façon naturelle.

Les recherches continuent de démontrer qu’il y a une réciprocité entre l’humeur et les aliments. La nutrition est importante.
- Dr. Alan Logan, docteur en naturopathie

Cultivez un état d’esprit plus serein

Nourrissez votre intestin

La connexion intestin-cerveau est extrêmement importante pour votre santé et votre bien-être. Environ 70% de la sérotonine présente dans notre organisme provient de notre intestin. Cependant, en présence d’une sensibilité alimentaire, la production est ralentie. Il a été démontré que les aliments fermentés ne nourrissent pas seulement l’intestin et la microflore intestinale, mais qu’ils ont aussi des bienfaits sur l’humeur et la fonction cognitive (1).

Mangez de l’arc-en-ciel

Le fait de consommer une grande variété d’aliments entiers colorés alcalifiants, riches en antioxydants et anti-inflammatoires est important pour guérir votre intestin et renforcer votre système immunitaire – et ils soutiennent même votre santé cérébrale. Une étude publiée dans le American Journal of Public Health démontre que les diètes composées d’une variété de fruits et de légumes colorés ont autant de bienfaits sur l’humeur que le fait de se trouver un emploi lorsqu’on fait face au chômage (2).

Les acides gras oméga-3

L’acide eicosapentaénoïque (EPA) est un acide gras et un nutriment précurseur nécessaire à la production de la molécule de signalisation hormonoide appelée prostaglandine-3 (PGE-3). De plus en plus d’indications nous donnent à penser que l’inflammation joue un rôle dans les troubles de santé mentale tels que la dépression. De fait, prendre 1000 mg par jour d’une huile de poisson riche en EPA s’est révélé efficace en clinique lorsqu’il s’agit d’apaiser les symptômes de la dépression légère ou modérée.

L’exercice

L’activité physique favorise la libération d’endorphines, les plus puissants des antidépresseurs naturels. Pratiquez une activité physique chaque jour, qu’il s’agisse d’une véritable séance de sudation, de grimper des marches ou de profiter simplement d’une promenade. Vous gagnez des points en prime si vous faites votre séance d’entraînement à l’extérieur grâce à la dose de lumière naturelle à laquelle vous vous exposez.

References:

1 http://www.genuinehealth.com/fermented-foods-beneficial-effects-brain-cognitive-function/#.Wm90hq6nGUk

2 Oswald, Andrew et al. Evolution of Well-Being and Happiness After Increases in Consumption of Fruit and Vegetables. American Journal of Public Health. Accessed at: http://www.andrewoswald.com/docs/ajphactualJuly2016fruitandvegOswaldFinalProofs.pdf